Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Ils ont perdu mais ils ne veuent pas l’admettre !!

La plupart des lecteurs se souviendront que l’ordinateur portable de Hunter Biden contient une abondance d’informations liées à la vaste opération de trafic d’influence de la famille Biden. Toutes ces informations ont été délibérément supprimées dans les médias grand public afin d’ouvrir la voie à la victoire de Biden à l’élection présidentielle de 2020. Alors pourquoi – on se le demande – ce nouveau scandale a-t-il fait la une des journaux alors que l’histoire du portable a été complètement enterrée ? Et pourquoi les néoconservateurs les plus belliqueux du Sénat, comme Lindsey Graham, réclament-ils un « avocat spécial » alors qu’ils n’ont fait aucun effort pour révéler les détails sordides de l’ordinateur portable ? Ceci est tiré d’un article de Zero Hedge :

« Le sénateur Lindsey Graham (R-S.C.), l’un des principaux membres de la commission judiciaire du Sénat, a demandé mercredi au procureur général Merrick Garland de nommer un avocat spécial pour enquêter sur la manipulation de documents classifiés par le président Biden lorsqu’il était vice-président. (…)

« Je pense que si vous croyez qu’un avocat spécial est nécessaire pour rassurer le public sur la manipulation de documents classifiés par Donald Trump, vous devriez appliquer un avocat spécial à la mauvaise manipulation de documents classifiés par le président Biden lorsqu’il était vice-président », a déclaré Graham lors d’une interview avec Martha MacCallum sur Fox News. (…)

« Garland, si vous écoutez, si vous avez pensé qu’il était nécessaire de nommer un conseiller spécial concernant le président Trump, alors vous devez faire exactement la même chose concernant le président Biden quand il s’agit de traiter des informations classifiées », a déclaré Graham »1.

La Serbie, seul pays d’Europe à soutenir massivement la Russie de Poutine

Toute l’Europe est derrière l’Ukraine ? Oui, à une exception de taille près. Depuis le début de l’invasion russe, la Serbie, pays des Balkans comptant 7 millions d’habitants, se démarque du reste du Vieux Continent, en évitant soigneusement de sanctionner Vladimir Poutine.

Vendredi 4 mars, des milliers de militants d’extrême droite ont défilé dans les rues de Belgrade pour soutenir l’offensive, en brandissant des drapeaux russes. « Tous les Russes sont des frères des Serbes », a proclamé Damnjan Knezevic, un des organisateurs de la manifestation et le chef du mouvement d’extrême droite Patrouille du peuple, qui s’est fait connaître en Serbie, ces dernières années, pour ses agressions violentes contre des migrants.

Cet introduction est tirée du journal « bien rémunérer » par l’Etat « Le Monde » l’un des papiers cul des journaux français…

Il y a exactement 23 ans, le 24 mars 1999 les civils yougoslaves se sont réveillés des sirènes des raids aériens. L’OTAN bombardait Belgrade.

Article Ri

Derrière la crise du Coronavirus

Il est des périodes où les peuples devraient avoir honte de leur gouvernement. Que l’on se rassure,je ne parle pas d’un seul, tous les gouvernements sont coupables de forfaitures innommables! Pauvres Italie,Espagne…Les Etats Unis aux travers de l’OTAN demande,exigent,de l’Italie qu’elle augmente sa propre défense militaire, qui se monte déjà à plus de 26 milliards d’euros annuels, c’est-à-dire plus que le Parlement n’a autorisé à débourser ponctuellement pour l’urgence Coronavirus (25 milliards)

37 000 soldats, dont 20 000 Américains, vont participer entre avril et juin à l’opération Defender Europe 20, durant laquelle sera simulée l’attaque d’un pays de l’Otan en 2028

http://www.leparisien.fr/international/exercices-militaires-l-armee-americaine-debarque-en-europe-21-02-2020-8264313.php

https://www.mondialisation.ca/manoeuvres-strategiques-derriere-la-crise-du-coronavirus/5643564